Assurance habitation victime d’un cambriolage que faire

Assurance habitation victime d’un cambriolage que faire

Votre domicile a été visité par des cambrioleurs
Comment en informer votre assureur ?
Voici la procédure à suivre pour informer votre assureur de la situation et lui demander de vous indemniser pour les dommages subis.

Même s’il est difficile, psychologiquement, de subir un cambriolage chez soi, il est nécessaire de faire preuve de sang froid et de suivre une procédure précise.

Afin de vous rassurer, vous et vos proches, prenez contact avec un serrurier afin que celui-ci vienne poser de nouvelles serrures (ou autre personne habilitée, selon le mode d’effraction utilisé par les cambrioleurs et les réparations nécessaires).

Attention, même si cela peut-être difficile à supporter, il est important que vous gardiez toutes les preuves du vol (vitre ou verrou cassé, porte fracturée…).

Dans les plus brefs délais, rendez-vous au commissariat de police pour déposer une plainte pour vol avec effraction.

Prenez ensuite le temps de rechercher votre contrat d’assurance habitation et vérifiez que la garantie vol y figure bien.

Vous pourrez alors commencer à établir une liste des objets volés, sur laquelle vous préciserez qu’il s’agit d’une liste faite sous réserve (car vous constaterez peut-être, plus tard, que d’autres objets ont disparu).

Vous disposez de 48h, à compter de la constatation du cambriolage, pour prévenir votre assureur.
Pour cela, vous devez lui adresser un courrier dans lequel vous lui exposerez la situation, en donnant tous les détails étant en votre possession, et une première estimation des dommages.
Vous lui ferez parvenir ce courrier en recommandé avec accusé de réception.

Selon l’ampleur du montant que vous aurez communiqué pour votre estimation, votre assureur pourra déléguer un expert afin de s’assurer d’une estimation précise. Pour y parvenir, toute preuve peut être utile, qu’il s’agisse de photographies, de films vidéo, de factures, d’actes notariés, de bons de garantie… tous ces éléments peuvent servir à prouver l’existence des objets, leur valeur et le fait qu’ils vous appartenaient.

Votre assureur tiendra compte des preuves ainsi fournies et décidera, selon elles, du montant de l’indemnisation qui vous sera versée.

Sachez que même si votre assureur accepte de vous indemniser pour les dommages subis, une franchise restera à votre charge (celle-ci a été fixée au moment de l’élaboration de votre contrat d’assurance habitation).

Demander un devis assurance habitation